À la poursuite du Roi Plumes

29 sept. 2016


Cela fait très longtemps que je voulais le voir, et j'ai enfin trouvé 1h20 pour profiter pleinement de ce nouveau film que je vous propose aujourd'hui : À la poursuite du Roi Plumes.


Synopsis :

Johan et son père vivent tous les deux seuls sur l'océan. Johan aime leur bateau : il y a une serre pour faire pousser les carottes, des filets pour pêcher des magnifiques poissons, c'est aussi le lieu idéal pour des parties de cache-cache... Un jour, alors que son père va à terre pour chercher des provisions, il capte un mystérieux message à la radio ... et décide alors de partir à la poursuite du Roi Plumes.

Et bien, je ne suis pas déçue d'avoir attendu.
Tout d'abord l'univers global du film : les lapins sont les héros du film et nous entraînent entre deux mondes, celui des vivants et celui des morts. En effet, Esben Toft Jacobsen réalise ici une allégorie assez originale sur le deuil en suivant le voyage de ce petit lapin à la recherche de sa mère défunte.

J'étais curieuse de savoir comment avait été traitée la question du deuil, et quelle bonne surprise : le morbide n'a pas sa place ici. Le passage d'un univers à un autre est associé à la thématique du voyage marin : guidé par un crapaud, gardien du passage, la transition et la compréhension pour l'enfant se fait avec beaucoup de délicatesse et de bienveillance.
Un très beau conte qui séduira les plus jeunes grâce à son jeune héros courageux, qui n'a pas encore conscience des enjeux de la vie et de la mort, et qui affrontera toutes ces aventures pour retrouver sa maman et rendre enfin son sourire à son papa.




À  la poursuite du Roi Plumes, de Esben Toft Jacobsen, 
Studios Copenhagen Bombay, sortie le 15 octobre 2014, durée 1h18.