Rébellion chez les crayons

27 avr. 2016



Rébellion chez les crayons de Drew Daywalt et Oliver Jeffers
Éditions Kaléidoscope, 2013.

"Un jour, à l'école, Duncan voulut prendre ses crayons de cire et il trouva sur la boîte un paquet de lettres à son nom."

C'est ainsi que débute la révolte de ces crayons de cire, qui ont chacun décidé d'écrire une lettre à Duncan, lui expliquant leur mécontentement, leur souhait aussi variés qu'inattendus.
Crayon noir se sent ainsi délaissé, lui qui ne sert qu'a tracer le contour des dessins qui seront ensuite coloriés par ses camarades; tandis que crayon bleu demande des vacances : les océans, le ciel et la pluie ont eu raison de lui.



Sur chaque double page de l'album est donc présentée la lettre à gauche et à droite une illustration qui met en scène le crayon-auteur aux côtés des dessins qui appuient ses propos.

Toutes les illustrations sont évidemment réalisées au crayon de cire; et c'est toujours avec plaisir que je retrouve le travail d'Oliver Jeffers. C'est un des premiers illustrateurs que j'ai découvert en Arts Appliqués, et neuf ans après je suis toujours admirative de son travail simple et sensible. Il a cette faculté incroyable de transmettre énormément d'émotions avec très peu de traits. Je vous invite donc à découvrir les autres livres qu'il a pu illustrer; et puis tout son travail en règle générale!


Un bel album qui nous renvoie à nos souvenirs d'enfance, où l'on dessinait machinalement les éléments par les couleurs que l'on nous avait enseigné. Et si finalement les crayons de cire avaient raison; pourquoi le rose serait réservé aux princesses et pas aux monstres?
A vous de découvrir la réaction de Duncan à la suite de la lecture de ses lettres...

Un petit bonheur à lire; même ma maman s'est laissée embarquer!

Bonne lecture!